• 1P - mon outil pour travailler en autonomie

    Dans cet article, je vais vous parler d'un outil que j'ai pensé pour ma classe, afin de permettre à mes élèves de 1P de travailler en autonomie.

    Matériel :

    J'ai affiché au mur trois grandes feuilles cartonnées de couleur (carton de bricolage). Le carton est au format paysage. Sur la gauche, j'ai scotché une fourre transparente. Sur la droite, j'ai scratché tous les prénoms de mes élèves (étiquettes plastifiées). Les étiquettes de prénoms sont de la même couleur sur les affiches, afin de ne pas les mélanger.

    J'ai fait le choix de l'écriture scripte, que mes élèves reconnaissent déjà grâce à leur initiale en capitale notamment.

    1P - mon outil pour travailler en autonomie

     

     

     

     

     

     

     

    Utilisation :

    Je propose aux enfants jusqu'à trois travaux à réaliser. J'explique les trois travaux (il y en a souvent un ou deux qu'ils connaissent déjà pour ne pas surcharger au niveau des nouvelles consignes), puis mets dans les fourres les copies des travaux à réaliser (ou copie d'un plan de jeu ou tout autre chose qui permette à l'élève de reconnaitre le travail effectué).

    Au-dessus des panneaux, j'installe des petits bacs dans lesquels les enfants mettent leur étiquette une fois qu'ils l'ont enlevée du panneau (ce qui signifie qu'ils ont terminé le travail en question). Si le travail est sous forme de fiche à ramasser, je rajouter à côté une pelle dans laquelle ils mettent leur travail terminé.

    Je montre aux élèves où trouver tout le matériel nécessaire à la réalisation de tous les travaux proposés.

    Ils peuvent ensuite commencer par le travail qu'ils souhaitent, le réaliser, puis retirer leur prénom quand il est terminé, avant d'en commencer un nouveau.

    Quand ils ont terminé tous les travaux proposés, ils ont le droit d'aller s'occuper calmement dans les différents coins de la classe.

    Progression :

    Au début, j'ai commencé par proposer des activités qui n'avaient pas d'objectifs particuliers en soi (coloriages etc.). L'objectif que je visais alors était que les élèves comprennent le fonctionnement de l'outil : quand j'ai fini mon travail, j'enlève mon prénom puis passe à un autre travail.

    Petit à petit, je me suis aussi "effacée" : la maitresse ne peut plus m'aider, comment puis-je faire pour trouver la réponse à ma question ? --> demander à un camarade, observer les autres etc.

    Maintenant, j'arrive à proposer trois travaux aux enfants pendant que je travaille avec deux ou trois enfants à part (j'appelle les enfants au fur et à mesure). Cela est très pratique, notamment pour les jeux de maths où une observation ou un étayage plus accru est nécessaire.

    Le nombre de travaux peut varier aussi : on peut commencer avec un ou deux, puis en proposer plus en fonction du degré et des compétences des élèves.

    Avantages :

    Cela favorise l'autonomie des élèves. Cela permet de travail avec un petit groupe pendant que le reste de la classe travaille sur d'autres objectifs.

    A la fin, il ne reste souvent plus que les élèves qui ont des difficultés, les autres ayant terminé plus ou moins rapidement leurs travaux. Cela permet donc d'offrir plus d'aide à ces enfants.

    Cela favorise la communication et l'entre aide entre les enfants : la maitresse n'est pas disponible, il faut donc que je demande aux autres si je suis  bloqué, si je ne sais plus ce que je dois faire.

     

    Voilà mon idée, testée en classe et approuvée. A vous de vous en inspirer si ça vous plait, et n'hésitez pas à m'en faire un retour dans les commentaires ^^

    « 1P - calendrier : idée de cadeau de Noël1P-4P Idées de bricolages de printemps en récupération »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lydia
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 11:58

    Bonjour,

    Si j'ai bien compris les feuilles de couleurs sont en fonction des matières ? Avez-vous essayez de travailler par plan de travail ? 

     

    Merci et belle journée 

    Lydia 

      • Samedi 10 Octobre 2020 à 13:58

        Bonjour,

        Je vous remercie pour votre commentaire qui me permet de préciser. Non, les couleurs ne correspondent pas aux matières. J'ai choisi trois couleurs différentes simplement pour que les enfants puissent distinguer deux travaux différents. Aussi, pour chaque couleur, l'étiquette prénom est de la même couleur que le panneau.

        Je peux choisir de mettre trois travaux différents mais tous en maths par exemple, ou varier les disciplines. Je peux mettre par exemple le mot du jour à recopier et illustrer sur le panneau rouge, un jeu de maths (je mets la photocopie du plateau par exemple) pour le panneau jaune et un petit travail sur la lettre A sur le panneau orange. La fois suivante, je vais peut-être utiliser le panneau orange pour le mot du jour et le rouge pour un exercice de maths.

        Parfois, je n'utilise qu'un ou deux panneaux, et inversement, on pourrait en ajouter si nos élèves sont plus grands.

        Pendant qu'ils font ces trois travaux, moi je fais par exemple une dictée à l'adulte ou un exercice de maths qui nécessite mon observation approfondie. Dans ces cas, j'appelle l'-les enfant-s au fur et à mesure.

         

        Pour répondre à votre deuxième question, oui nous travaillons aussi en plan de travail le matin. Mais pendant ce temps là, je circule dans la classe pour valider les différents ateliers des enfants. Cela ne me permet donc pas de travailler avec certains élèves en particulier comme me le permet ce système. ^^ Ou en tous cas pas aussi efficacement.

         

        J'espère avoir répondu à vos interrogations ?

    2
    Lydia
    Mercredi 14 Octobre 2020 à 18:58

    Bonsoir, 

    Je vous remercie pour cette question approfondie. Cela veut dire que vous ne validez pas ? En plan de travail, vous êtes là pour valider et noter fait ou pas avec les remarques etc.. Mais ici, vous les laissez faire en autonomie ?

     

    Merci et belle soirée

     

    PS : Avez-vous des exemples de plan de travail . Avez-vous fait du Montessori en classe et surtout quelles sont les limites à ne pas dépasser pour ne pas faire que du Montessori car on est dans un système publique et qu'ensuite les enfants vont en 3H et qu'il n'y a pas de Montessori. 

     

     

      • Lundi 19 Octobre 2020 à 11:23

        Disons que je ne valide pas sur le moment. Soit je fais en sorte que le matériel permette aux enfants de se corriger seuls, soit je diffère la validation. Dans ce cas, j'explique aux enfants où mettre leur travail terminé. Il s'agit alors de travaux de consolidation, des simples exercices qui pour la majorité vont être réussis. Je reprends individuellement à l'accueil avec les élèves qui auraient eu des difficultés, ou en collectif si je vois que la notion n'est pas acquise pour beaucoup.

        Pour finir, je ne fais pas de Montessori dans ma classe, je ne peux donc pas répondre à votre question. Je n'ai pas d'exemple de plan de travail en version informatique à partager. Désolée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :